Géotextiles équipés d’un transpondeur

Provlies®

Product Tabs

Description du produit
Description 

Provlies est un système Texion qui permet de stocker dans un géosynthétique des données que vous pourrez récupérer facilement.

Applications 

Il est important de conserver les informations relatives à un projet. Traditionnellement, le gestionnaire de la route les conserve à plusieurs endroits: sur un serveur, sur l’ordinateur du concepteur, dans les documents d’appel d’offres ou dans le dossier technique.

La pratique a démontré combien il est difficile de retrouver ces informations au bout de plusieurs années. Les géosynthétiques équipés d’une technologie d’identification par radiofréquence (RFID) apportent une solution simple et efficace à ce problème. Provlies est muni d’une radioétiquette qui stocke les informations nécessaires. Vous pouvez consulter ces informations à distance et même y ajouter de nouvelles informations.

Composition et caractéristiques 

Vous déterminez avec Texion les informations qui sont stockées dans la radioétiquette, par exemple:

  • type, marque, producteur, numéro de certificat du géosynthétique
  • date de placement de la radioétiquette
  • concepteur du projet
  • maître d’œuvre du projet
  • entrepreneur
  • informations sur la maintenance du projet
  • la profondeur de placement (par exemple en cas d’asphaltage par-dessus)
  • numéros de référence des dossiers
Avantages 

Le Provlies de Texion offre des avantages importants:

  • Chaque objet a un code unique grâce auquel vous pouvez l’identifier n’importe où et n’importe quand. C’est important notamment dans le cadre de la certification.
  • Le géosynthétique peut être intégré dans un ouvrage de terrassement ou une structure routière. Aucun contact physique n’est nécessaire pour la lecture des données.
  • Vous pouvez lire beaucoup (des centaines) de codes en une poignée de secondes.
  • Il est très compliqué de falsifier des radioétiquettes RFID. Leur code unique rend la falsification difficile.
  • Les souillures et les intempéries ne rendent pas illisibles les informations contenues dans les radioétiquettes. Il n’y a pas de lecture optique comme pour les codes-barres.